<- Toutes les actualités

Trois victoires : première visite chez le Président en 2018 !!!

Face à des adversaires à portés, toutes les équipes ont assuré.

 

 

Dimanche 18 mars
14ème journée de championnat

 

 

ESPV A – Somloire Yzernay C :

Comme un air de déjà vu et un match contre Montilliers, l’équipe fanion aura du patienter pour voir se dessiner un succès logique mais long à se présenter, initié par l’obtention d’un pénalty.

Comme un air de déjà vu et un match à Somloire, elle obtient cette victoire sur un petit score de 2 à 0 face à l’avant-dernier du classement.

Et c’est face à ce même adversaire que les joueurs de Matthieu Parent se présentaient sur la pelouse du Vaudelnay. Tous vêtus de rouge, ils trouvaient d’abord la barre transversale dès la 5è minute quand Manu Bertrand frappait de l’extérieur des 18, alors que le gardien était battu. 5 minutes plus tard, Corbeau décalait Manu à gauche, qui lui remettait en bonne position face au but pour une bonne frappe cadrée, repoussée difficilement par le portier visiteur. Les joueurs de Somloire-Yzernay particulièrement volontaires, s’en remettaient à de longs ballons et quelques coups de pied arrêtés, qui auraient pu être dangereux. Alexis Lecomte se détendait d’ailleurs plutôt bien sur un coup franc à l’entrée de la surface, alors que dans un autre temps, Dylan Faucheux, se trompait sur une remise de la tête en retrait qui trompait son propre gardien, mais qu’il parvenait à récupérer, fort heureusement, avant la ligne de but !

Et puis c’est tout ou presque, trop de déchets sur un terrain bosselé et un retour aux vestiaires sur ce score nul et vierge de 0 à 0 décevant.

On sait pourtant les ponots-valdenaysiens capables de mieux, et la fatigue commence à gagner les rangs des visiteurs. Ainsi, les joueurs de l’ESPV vont nettement mettre la main sur la rencontre, et l’entrée en jeu de Maxime Leroy apporte une touche technique non négligeable. La pression s’accentue aux abords de la surface, mais manque de précision. C’est finalement Dédé Bertrand qui sur son côté arrive lancé dans la surface, et qui bousculé illicitement par le défenseur obtient un pénalty complètement justifié. Clément Martin s’élançait et tirait sur le gardien, mais l’arbitre réagissait instantanément car un visiteur était déjà rentré de 3 bons mètres dans la surface au moment du tir ! Clément ne tremblait pas sur sa seconde tentative, bien que touchée du bout des gants. Les rouges sont lancés, et se déploient offensivement, multipliant les situations. Manu manquait d’abord de doubler la mise lorsqu’il se retournait en pivot au point de pénalty, mais voyait le bout du pied d’un défenseur dévier le ballon en corner. Et que dire de l’action suivante, initiée par Aurélien Bruneau tout juste rentré. Il décale Corbeau à droite qui remet aussitôt à Manu plein axe. C’est la bonne, le portier visiteur n’y peut rien et les locaux se libèrent. Peu avant le coup de sifflet final, Clément suppléait Alexis battu sur une tête, d’une manière acrobatique et efficace.

Fin du match sur ce score de 2-0 qui fut long à se dessiner, avec un adversaire et un arbitre particulièrement agréables, de quoi donner encore plus de plaisir à jouer les matchs du dimanche.


Score : 2-0

Buteurs : Clément Martin (sp), Manu Bertrand

 

 


AC Longué B - ESPV B :

Après ses trois défaites de suite, la réserve voulait (comme chaque week-end) redresser la barre. Simple à dire, est-ce aussi simple à faire ?


Profitant d’une belle journée ensoleillée,  la rencontre démarre bien pour les joueurs de Tony Derock et Luc Chaudelet. Balle au pied, le jeu se développe au sol et permet rapidement d’avoir des situations chaudes.  Malgré les consignes claires d’avant de match (« ne pas louper les premières occasions »), la réalisation sur le terrain est tout autre. Les trois premier face à face sont manqués par Florian Derouineau, Jérôme Frouin et Lucas Poitiers. En contre partie l’Entente se fait surprendre et concède une barre. Plus de peur que de mal. C’est alors que la partie s’anime. Le jeune Mathis  Bordet, lancé en profondeur par Lucas Potier, vient défier et remporter son duel avec le gardien. 0-1. Ayant trouvé le chemin des filets, Mathis double la mise aussitôt.0-2. Ce dernier offre juste avant la mi-temps une balle en retrait  à Florian Derouineau qui permet de se mettre à l’abri : 0-3, 44’.

En deuxième période l’ESPV repart sur les mêmes bases mais ce fait surprendre sur un loupé défensif. 1-3. Aussitôt les bianconeri reprennent de la distance avec l’aide du défenseur local qui marque dans son propre camp sur corner. 1-4. C’est au tour de Romain Gasneau, positionné sur le front de l’attaque, de scorer. 1-5. François-Xavier Lafréchoux prends de vitesse la défense et conclu en solo. 1-6.Pour finir Romain Gasneau s’offre deux nouveaux buts pour inscrire l’un de ses premiers triplés. 1-8.  Large victoire avec un adversaire qui a baissé les bras au fur et à mesure de  la partie. Retenons le jeu plaisant et le retour des buts qui avait fortement porté préjudice aux blancs et noirs ces dernières semaines. A perpétuer pour la réception du deuxième (Parcay-les-Pins) ce week-end. 

Score : 1-8

Buteurs : Mathis Bordet (x2), Romain Gasneau (x3), FX Lafréchoux, Florian Derouineau

 

 

 

ESPV C – AS Vihiers D :

L’équipe 3 recevait Saint Hilaire Vihiers sur le beau terrain du Vaudelnay. Les joueurs d’Olivier Gennetay avaient à cœur de faire un résultat ce dimanche.

L’équipe locale fait un bon pressing en ce début de match, ils gênent l'adversaire pour construire. Quelques occasions de parts et d’autres. Mais c’est bien l’ESPV qui va ouvrir le score. Christopher Reverdy au pressing récupère le ballon haut, ce dernier arrive dans la surface et décale intelligemment Romain Bernier seul côté gauche, le joueur contrôle et enchaîne avec une molle frappe croisée du gauche, le gardien est battu 1-0 pour l’ESPV. L’équipe emmenée par le capitaine du jour Richard Laudren (alias Ritchie) continue de pousser, des changements sont effectués avec les sorties de Baptiste Bayon et du buteur Romain Bernier pour mettre un peu plus de fraîcheur. Les deux rentrants vont S’Illustrer d'entrée. Brice Charland, lancé côté droit, centre pour Fabien Vidal qui d'une magnifique reprise de volée trompe le gardien. 2-0. L'arbitre siffle la fin de la 1ere mi-temps presque parfaite pour les joueurs de l’Entente.

Les consignes sont claires pour la seconde période : continuer de presser l'adversaire et ne pas leurs laisser le contrôle du match.

Les joueurs de Vihiers sont revanchards en ce début de seconde période. Les consignes ne sont pas respectées, le milieu de terrain n'arrive pas à trouver les attaquants et quand les attaquants sont trouvés ils n'arrivent pas à garder le ballon. L’ESPV est dans le dur mais défensivement ça tient. Des joueurs rentrent pour ramener un peu de fraîcheur dans les rangs des bianconneri mais rien ne change, Vihiers continue à pousser et va réduire le score à la 75eme. Le numéro 7 lancé à la limite du hors-jeu arrive seul face à Pierre Gautier et l'ajuste facilement 2-1. L’ESPV à toujours l'avantage mais n’est toujours pas à l'abri d'un second but. Quelques occasions mettent en danger la défense de l’ESPV mais par chance les attaquants adverses n'arrivent pas à mettre la balle au fond. L’ESPV aurait pu se mettre à l'abri, Fabien Vidal lancé côté gauche centre au second poteau pour Kevin Rousseau. Ce dernier arrive lancé mais il est un peu court pour mettre le ballon au fond. Les adversaires abusent de longs ballons pour mettre en danger l’ESPV mais rien ne fait la défense est bien concentrée et arrive à garder cet avantage jusqu’à la fin. Victoire de l’équipe 3 dans la douleur. On ne gardera que le premier acte. Belle cohésion de groupe dans ce second acte.

 

Score : 2-1

Buteurs : Romain Bernier, Fabien Vidal

 

 

 

Matthieu Parent, Florian Derouineau, Romain Bernier

Galerie photo 0

Actualités

  • l'ESPV est en deuil

    L'ESPV a la tristesse de vous faire part du décès de Berthy MAINGRET, père de Benoît Vice Président et responsable de la commission "Jeunes" et papy de Quentin joueur U18 de l'ESPV.

    Nous vous invitons à la cérémonie regilieuse qui aura lieu le vendr >>


  • 10 ANS de l'ESPV

    Retour en images sur cette journée mémorable :

    NOMINATION DU STADE PAUL BOIVIN du PUY NOTRE DAME

    de gauche à droite : Patrice Mouchard (Maire du Puy Notre Dame) -  Laurent Augereau - Guy Derouineau - Monsieur Paul BOIVIN - Benoit Maingret - Arn >>


  • Quand une fin de saison en appelle une nouvelle

    Retrouvez ci-dessous le planning de reprise séniors

    Planning_reprise_ESPV.pdf


Liens

  

Nos partenaires

Tous nos partenaires