<- Toutes les actualités

Doublé gagnant

L'avant dernière journée est réussie : 2 victoires en 2 matchs. L'équipe C était elle exempte.

 

 

 

 

Dimanche 13 mai 2018

21ème journée de championnat

 

 

 

 

 

Haut-Layon – ESPV :

L’équipe fanion frappe fort dans son championnat de D3... sûrement trop tard.

Incapables et dominés dans les 3 matchs aller face aux 3 premiers, les Ponots-Valdenaysiens ont sûrement réalisé leur plus grosse performance cette saison en allant s’imposer 2-1 chez le 2è, le Haut Layon, probablement trop pressé de fêter la montée devant son public.

Dans un match que les bianconeri savaient ardu, ce sont les locaux qui se mettaient d’abord en évidence, sur un premier centre venu de la droite où le n°10 adverse ne faisait qu’effleurer le cuir, puis sur un second côté opposé qui traversait la surface sans trouver preneur… et puis c’est tout ! Car la suite était maîtrisée par les joueurs de Matthieu Parent, bien en place, appliqués et efficaces dans tous les compartiments. Plusieurs situations de centres mal ajustés démontraient les bonnes intentions, le tout sur un fond de jeu collectif. C’est d’ailleurs sur l’une de ces situations qu’ils obtenaient un corner. D’abord tiré trop long de la droite, Bastien Betton récupérait à gauche et remettait dans le paquet et visait juste, Manu Bertrand esseulé n’avait plus qu’à placer sa tête… dans la lucarne s’il vous plaît ! Sur la même lancée les joueurs de l’ESPV maintenaient le cap et coupaient court à toutes les tentatives de relance offensive, notamment grâce à une énorme partie de la charnière U18, Armand Mauillon/Dylan Faucheux, pourtant moquée par les supporters Layonnais pour leur âge et corpulence. A bon entendeur ! C’est d’ailleurs ce même Armand Mauillon qui après une bonne récupération cherchait Jérome Cornuault qui de la tête déviait dans la course de Manu Bertrand. En avance sur les défenseurs, il se contentait de lober le portier local pour porter l’estocade à 2-0. Et que dire de la dernière action de cette première mi-temps : François David dans le dos de la défense et absolument seul, préférait attendre son compère Corbeau, victime d’un croc en jambe alors qu’il allait certainement marquer dans le but vide ! RAS selon l’arbitre, les rouges et bleus s’en sortent très bien en rentrant au vestiaire avec un retard de seulement 2 buts.

Score logique à la pause, voir peu cher payé, à confirmer en seconde.

Les Ponots  devaient bien entendu tout faire pour défendre l’avantage acquis en ces 45 min. Toujours aussi peu inquiétés, ils auront su faire les efforts pour ne laisser que les miettes aux locaux. Pas un seul arrêt pour Fabien Vidal, alors que plusieurs opportunités de contre se proposaient évidemment pour les Bianconeri. Aurélien Bruneau ou Elton côté gauche ne parvenaient pas à se mettre en position favorable. Finalement peu d’occasions de par et d’autre mais une fin de match animée, d’abord par la réduction du score à 10 minutes de la fin, puis sur une dernière action locale où Romain Cherbonnier part au but mais en bout de course manque sa frappe… et est touché par Fabien Vidal. Coup franc à venir bien placé pour ce qui fut la dernière situation de cette rencontre, puisque la frappe était déviée en corner par le mur, qui ne donnera rien.

Le Haut Layon n’aura joué que les 5 premières et les 10 dernières minutes. Insuffisant face à une équipe conquérante et efficace offensivement et défensivement. Par ailleurs, les cartes sont redistribuées dans cette poule où seulement 3 points séparent le 2è du 4è ! Et si un dénouement positif reste improbable pour les joueurs du coach Matt, le duel Valanjou/Haut Layon va battre son plein jusqu’au bout, ces derniers n’ayant pas le droit à l’erreur !

L’ESPV a réalisé un très bon match et acquis logiquement un succès, pour ce qui sera sûrement sa plus grosse performance en championnat cette saison…

A moins qu’ils n’aient la bonne idée de réitérer, avec la réception du leader Saumurois pour la dernière journée.


Score : 1-2

Buteur : Manu Bertrand (x2)

 

 

 

ESPV B -  US Blou :

A l’inverse du match aller dans la contrée de Blou, le terrain du Puy était tondu, large et plat. Sous un soleil  agréable tous les éléments étaient présents pour disputer une bonne partie de football. Cependant, les  joueurs de Tony Derock et Luc Chaudelet n’arrivent pas à s’immiscer dans ce match. Jouant rapidement dans le dos de la défense des bianconeri, les visiteurs ont eu plus d’occasions durant les 25 premières minutes que les locaux. Ayant la possession du ballon, l’Entente a du mal à remonter le terrain, les passes s’enchaînant  principalement entre défenseurs et milieux de terrain. Montrant peu d’envie, le jeu des blancs et noirs en est mou. Ceci ne pose pourtant pas de difficulté pour se procurer des occasions face à une équipe plus vieillissante que les jeunes de  l’ESPV.  Anthony Jalteau s’essaye à plusieurs fois à l’entrée de la surface. C’est finalement Romain Gasneau qui débloque le score  à la 35’. Astucieusement, il  va au pressing sur le gardien adverse, ce dernier lui tire dans les pieds pour placer la balle peu avant le but laissé vide par le fait. Nous en dirons pas plus sur la suite de l’action avec un but on ne peut plus simple. 1-0. La pause arrive et va permettre aux coachs de donner leur ressenti.


Pour la reprise, l’idée est de mettre plus de rythme, de profiter au maximum des espaces du terrain et surtout de se mettre rapidement à l’abri. Sur coup franc (60’), l’Entente est proche de réaliser le break. Antoine Guyonneau frappe le coup de pied au ras du poteau gauche. Le goal se détend bien et repousse pour permettre à  Florian Derouineau de reprendre fortement du gauche… dans la tête du goal. Peu après, le match va basculer. Parti dans le dos de la défense, l’attaquant adverse va défier Sylvain Coty et subit en même le retour de FX Lafréchoux qui l’empêche de tirer. Aussitôt le contre est lancé côté gauche, Anthony Jalteau délivre dans la surface la bonne passe pour Mathis Bordet qui finit le raid offensif. Tout proche de se faire égaliser, les Blancs et Noirs retournent l’action pour en tirer un avantage clair : 2-0. L’équipe enfonce même le clou par l’intermédiaire de Florian Derouineau. Ce dernier enchaîne du gauche en une touche sur un centre en retrait du gauche également d’Antony Jalteau ; pas mal pour ces deux droitiers. 3-0, 70’. A nouveau décalé  sur le flanc droit, Mathis Bordet s’offre un doublé en tirant entre les jambes du gardien.  4-0. Certainement euphorique de ces buts, le jeune Mathis perd consécutivement deux ballons par manque de concentration ce qui permet à l’US Blou de marquer leur unique but dans cette rencontre.
Un deuxième acte plus abouti mais loin de ce que peut proposer la réserve dans ces bons jours, notamment sur  les dernières passes.

La dernière rencontre de la saison sera le derby de l’Ouest à Montreuil-Bellay ;  de quoi terminer la saison sur un match à enjeu symbolique.


Score : 4-1

Buteurs : Romain Gasneau, Mathis Bordet (x2), Florian Derouineau

 

 

 

Matthieu Parent, Florian Derouineau

Galerie photo 0

Actualités

  • C'est coupé !

    Après avoir menée 0-2, l'équipe fanion est éliminée de la coupe. Défaite 3-2 à Ecouflant.

     

     


    Dimanche 18 novembre 2018

    Challenge de l’Anjou

     

     



    Ecouflant – ESPV :


    Malgré  la distance du déplacement, l’équipe n’a pas été embêtée par les gilets jaunes déployés ce week-end sur les routes du Maine et Loire. Le match débute normale >>


  • Solide match nul de la réserve à Valanjou. Matchs reportés à domicile.

     

     

     

    11 novembre 2018

    6ème journée de championnat

     

     

    ESPV – St Philbert du Peuple :

    Reporté.

     

     

     

     

    AS Valanjou B – ESPV B :


    Pour la seule rencontre de la journée côté ESPV, la réserve se lançait dans un défi sur le terrain stabilis >>


  • Un dimanche ensoleillé, des résultats mélancoliques

    L'équipe fanion rapporte un point décevant Ambillou, la B et la C chutent.

     

     

     

     

     

    Dimanche 4 novembre 2018
    5ème journée de championnat

     

     

     

     

     

     

    ASVR – ESPV :

    "It's a fucking disgrace" (C'est une putain de honte), Didier Drogba, 2009.

     Dimanche 4 novembre avait lieu la 5ème  journée du championnat entre >>


Liens

  

Nos partenaires

Tous nos partenaires